Pour un catalogue raisonné des Arts Incohérents

Corinne Taunay, collaboratrice de Papiers Nickelés, a passé sa soutenance de thèse Pour un catalogue raisonné des Arts Incohérents avec succès : mention très honorable avec félicitations unanimes du jury.

Un témoignage de Shige Gonzalves sur Facebook :

Un mot pour dire que j’ai assisté ce matin à une soutenance de thèse de doctorat d’État assez hallucinante, le travail faisait une telle unanimité que la doctorante n’a jamais eu besoin de le défendre. Elle a dit quoi ? dix phrases à tout casser. Du jamais vu.

La thèse fait 2 664 pages recto/verso ! C’est la première sur le sujet, dans un domaine où il n’y avait pas eu énormément de choses jusqu’à présent - mais que des choses passionnantes. C’est le catalogue raisonné des Arts incohérents, et quand on sait que l’œuvre complète de ces gens ne dépasse pas 250 p., je vous laisse deviner ce qu’elle a pu ajouter d’elle-même. Ce que je n’ai pas dit, c’est qu’il est encore loin d’être complet. Elle y travail encore.

Ce matin on a vu émerger une spécialiste qui laisse sans voix les membres du jury. Moment rare.